Vous avez des questions ?

Pour savoir comment porter plainte en ligne, nous vous apportons des réponses

Puis-je déposer une plainte avec QUALIPLAINTE pour tout type d'infraction ?

OUI. Avec QUALIPLAINTE vous pouvez adresser une plainte simple au procureur de la République pour tous types d’infractions. Certains faits, comme l’injure ou la diffamation, relèvent d’une procédure spéciale. Dans ce cas, nos avocats vous le signaleront.

Puis-je m’adresser à QUALIPLAINTE en cas d’urgence ?

NON.
QUALIPLAINTE s’engage à traiter votre dossier le plus rapidement possible. En cas d’urgence, de nécessité d’intervention immédiate, nous vous recommandons vivement d’appeler le 17 ou le 112.

A quoi servent ma pièce d'identité et mon mobile pour déposer plainte en ligne ?

La plainte en ligne nécessite votre signature électronique qualifiée
Ces éléments seront donc indispensables pour la signature de l’ Acte que vous soumettra l’avocat et sa recevabilité par la Justice.

Dans quel cas l'avocat peut-t'il déclarer ma plainte irrecevable ?

Si les faits exposés ne permettent pas la qualification d’une infraction pénale, l’avocat vous
le signalera au titre de son devoir de conseil. L’objectif de QUALIPLAINTE est de vous fixer le plus rapidement possible afin de vous éviter de perdre du temps…et de l’énergie.</p

Quelle est la confidentialite de ma démarche ?

La plateforme QUALIPLAINTE met en relation gratuitement l’utilisateur avec des avocats dédiés. Toute la phase de consultation est donc par nature couverte par le secret professionnel le plus absolu. Tant que votre plainte n’a pas été signée électroniquement et transmise au procureur, votre démarche est totalement confidentielle.

Combien ça coûte ?

Avec QUALIPLAINTE, aucune surprise: vous bénéficiez tout d’abord d’un premier avis gratuit pour savoir si votre problème relève bien du pénal. Seuls les honoraires des avocats consultants sont payables en ligne, préalablement à chaque consultation, de manière forfaitaire, qu’elle soit digitale ou téléphonique. Pas de coûts cachés, aucun engagement pour la suite de la procédure.

Mes données sont-elles en sécurité ?

OUI. Chez QUALIPLAINTE nous accordons une grande importance à la sécurité et à la confidentialité des données. Notre politique de confidentialité est directement accessible sur le site. Nos serveurs sont sécurisés et hébergés en France par un opérateur français et à ce titre, ne sont pas soumis à la loi américaine, notamment le Cloud act.

Comment puis-je retirer ma plainte ?

Une fois votre plainte déposée, si vous changez d’avis, vous pouvez vous adresser directement au procureur de la République territorialement compétent afin de lui indiquer votre rétractation. Néanmoins, sachez que ce retrait de plainte n’empêche pas le Parquet de déclencher des poursuites s’il l’estime opportun.

Quels moyens de paiement acceptez-vous ?

Avec QUALIPLAINTE, les paiements se font exclusivement en ligne, grâce au système de paiement sécurisé par carte bancaire STRIPE.

Puis-je porter plainte en ligne sur tous les appareils, et de partout ?

OUI.
Notre plateforme est accessible sur n’importe quel support, ordinateur, tablette, mobile. Votre plainte en ligne peut être formalisée de n’importe où vous aurez accès à Internet, sans que vous n’ayez à vous déplacer.

Je dépose plainte en ligne... et après ?

Une fois votre plainte entre les mains du procureur de la République, la réponse pénale peut être longue, mais elle arrivera ! Armez-vous de patience car le traitement de votre plainte peut nécessiter plusieurs mois d’attente.

Si le procureur de la République décide d’ouvrir une enquête, vous serez très probablement entendus par les services de police ou de gendarmerie : surtout allez-y, cela démontrera que vous ne vous désintéressez pas de l’affaire.

En tout état de cause, votre plainte fera soit, l’objet d’un CLASSEMENT SANS SUITE – ce qui ne signifie pas forcément que l’infraction n’est pas caractérisée ! – soit l’objet d’un AVIS A VICTIME, ce qui va vous permettre de vous constituer partie civile, c’est-à-dire de faire entendre votre voix dans le procès qui s’engage. Dans les deux cas, n’hésitez pas à recontacter QUALIPLAINTE !

Bon à savoir: à défaut de réponse à l’issue d’un délai de TROIS MOIS, la Loi vous permet d’engager directement les poursuites: n’hésitez pas à nous le signaler pour que l’avocat partenaire de QUALIPLAINTE vous conseille au mieux de vos intérêts.